< PARTENAIRES

PHOENIX NATIONAL SECURITY





Pouvez-vous vous présenter et présenter votre société ?
 
Bonjour, je me présente, Antoine Ruiz, donc je suis un ancien officier de police, j’ai travaillé pendant plus de 20 ans dans un groupe d’enquête sur Lyon. En 2014 j’ai démissionné, pour travailler un peu en freelance en protection rapprochée. Parallèlement j’ai travaillé en tant que directeur de sécurité dans un établissement de nuit sur Lyon. En 2016 j’ai créé ma propre structure, AR Sécurité Privée, donc c’est une société de sécurité privée de gardiennage qui va travailler essentiellement dans l’évènementiel. On a comme clients des boîtes de nuit, des pubs, des restaurants festifs, on fait aussi bien l’évènementiel privé que chez les particuliers, ça peut être aussi bien des mariages ou des séminaires. Donc là on travaille principalement en région Rhône-Alpes, avec également des mairies sur des festivités bien ponctuelles ou travailler avec des centres aquatiques, on travaille principalement sur que de l’événementiel. En 2018, comme on avait pas mal de demandes sur du gardiennage sur de la protection de chantier, de la vidéo-surveillance, on a monté avec Monsieur Dominique Casagrand une société de gardiennage donc c’est Phoenix National Security. Le siège social est basé sur Lyon. Nous avons un établissement secondaire sur la région lyonnaise. Donc là on va travailler essentiellement avec des promoteurs, des entreprises privées dans la construction. On va sécuriser les sites pour éviter qu’il y ait des intrusions. Ça se traduit par de la vidéo-surveillance, de l’installation d’alarmes, la surveillance physique, du contrôle d’accès. On s’est vraiment spécialisés sur le gardiennage chantier sur la région lyonnaise. 
Je suis également président de Boxing Academy à Saint-Symphorien-d’Ozon, c’est une salle de boxe associative, privée mais associative. On a ouvert ça en Février 2020. On propose pour tous publics de la boxe anglaise, boxe pied-poing et MMA. Donc la salle est fermée depuis octobre à cause des mesures sanitaires. Donc on fait de la boxe éducative et de la boxe pro, actuellement on a deux combattants MMA pro, qui vont en Allemagne au mois de mai pour combattre. Donc actuellement on bosse qu’avec des compétiteurs. Tous publics, on fait des séminaires également avec des entreprises d’initiation à la boxe.
 
Comment vous différenciez-vous des autres acteurs du secteur ?
 
Alors nous on reste à taille humaine. On essaye de faire de la qualité, on prend pas tous les contrats parce que pour nous c’est ingérable donc on préfère se focaliser sur quelques contrats et les mener à bien, que de se diversifier, prendre trop de choses et puis sous-traiter et ne pas avoir un client satisfait. C’est hyper important de satisfaire le client et la différence par rapport à certains c’est que nous en interlocuteur y a que moi et mon collègue, on est toujours disponibles, on est joignable 24h/24 quasiment, 7 jours sur 7. On a en place un chef d’exploitation qui gère tous les chantiers, qui est joignable également. Donc y a vraiment un service de proximité, donc c’est vrai que c’est de la prestation de service mais on est toujours là, on est avec le client, et on est vraiment disponibles et sérieux.  
 
Un mot qui représente votre activité ?
 
On va dire le sérieux, le professionnalisme, et surtout la disponibilité parce que les contrats, les chantiers sont amenés à changer au jour le jour, si y a des modifications à apporter sur un chantier on est toujours disponibles, si il faut apporter des modifications sur une installation, on est là, on est réactifs, c’est vraiment le mot qui nous ressemble, qui nous va très bien c’est la réactivité et vraiment la proximité avec les clients.
 
Comment vous organisez-vous pour faire face à la crise sanitaire ?
 
Compliqué. Sur la première boite donc sur AR Sécurité Privée on touche à 100% de l’évènementiel donc c’est ce que je vous disais tout à l’heure, les boites de nuit, c’est les restaurants festifs, c’est les séminaires, tous ces clients-là ils sont un peu comme nous donc au niveau de l’activité, elle est néante, donc nous sur AR Sécurité on a l’aide de l’État, donc ça nous aide à continuer et à garder nos effectifs et nos clients pour la reprise éventuelle. Donc on a 8 agents qui sont au chômage partiel, donc on a hâte de retrouver l’activité comme avant mais bon pour l’instant on a pas de visibilité sur ce qui va arriver. Donc pour l’instant, on attend. Sur la deuxième société, sur Phoenix, on tourne pas mal sur les chantiers donc l’activité se développe de plus en plus, sur de la vidéo-surveillance, de la surveillance chantier et de l’alarme.
 
Pourquoi avoir rejoint la famille du FC Lyon ?
 
Tout simplement parce que moi je suis footeux depuis des années, j’ai plus l’âge mais bon ! J’ai mon fils qui est au FCL depuis 5-6 ans en U10. J’ai mon frère qui était là-bas en tant que bénévole. J’ai trouvé des gens proches au FCL, l’organisation, la direction, c’est une belle famille du football. Ils sont bien, ils sont avenants, ils sont accueillants, ils ont des belles perspectives pour les gosses, et puis ils ont un gros potentiel footballistique. C’est un gros club, donc si nous en tant qu’entrepreneurs on peut apporter une petite aide financière à cette association c’est avec plaisir. 
 
Le mot de la fin ?
 
On va espérer que les choses reprennent leur cours parce que ça devient un peu compliqué moralement pour tout le monde, pour le milieu associatif, pour le milieu professionnel. Ça devient compliqué moralement mais je pense qu’on va s’en sortir. 

 
Merci à Antoine Ruiz
 
Phoenix National Security

Boxing Academy SSO :
10 rue Jean Macé, 69360 Saint-Symphorien-d’Ozon


Mail : phoenix.direction@gmail.com

À la une

Réseaux sociaux