< PARTENAIRES

ETAPSPORT



Pouvez-vous vous présenter et présenter votre société ?
 
Romain Corral, moi je suis issu des métiers du sport et du football plus précisément. Etapsport a été fondé en 2018, donc c’est une société récente et qui est au service du sport amateur. On a trois volets : on créé des services mutualisés pour les associations sportives, donc les clubs amateurs, au niveau des ressources humaines, de la communication, tout ce qui est aspect juridique et en fait c’est des services mutualisés qui permettent pour les clubs à moindre coût de pouvoir avoir des vrais professionnels qui gèrent ces pôles. On a le volet aussi pour les athlètes, donc pour les joueurs et les joueuses, toujours dans le monde amateur, entre autres leur trouver des bourses universitaires pour aller étudier aux États-Unis, nos programmes de migration sportive au Canada : on trouve aux athlètes un job, un club qui correspond à leur niveau, donc pas forcément un club de très très haut niveau, et puis un hébergement et on les aide dans toute la paperasse administrative et les permis de travail pour qu’ils puissent vivre une expérience sur le territoire là-bas. Aussi un volet sur les collectivités territoriales où là on cible des collectivités entre 1 000 et 5 000 habitants pour les aider à structurer la pratique sportive. On fait du consulting, on a des délégations de services publics, on créé de nouvelles activités, et puis pour finir on met en place des stages, des stages de football dans un premier temps, sur nos clubs partenaires. On a des clubs partenaires en France, en Espagne, au Canada, aux États-Unis et donc on créé des stages sur ces clubs-là, et puis on a des séjours aussi et des tours qu’on met en place sur notre territoire pour les clubs, pour des structures, pour des sélections, pour des universités.
 
Comment vous différenciez-vous des autres acteurs du secteur ?
 
Alors on se différencie par le biais d’avoir choisi justement le monde amateur. Tout le monde va vers le monde professionnel et nous on a pris un virage à 180° et on s’occupe principalement, je vais même dire exclusivement du sport amateur, donc c’est vraiment notre cible.
 
Un mot qui représente votre activité ?
 
En un mot c’est compliqué, je vais en choisir deux, qui sont liés finalement, on va dire le partage et puis la mutualisation. Le partage parce qu’on est sur un axe d’échange entre les structures qui nous rejoignent, aujourd’hui par exemple on est au FC Lyon et on prend l’exemple du FC Lyon pour nos autres clubs partenaires. Aujourd’hui on a vécu un rassemblement partenaires et on aimerait mettre en place aussi, proposer sur les autres structures et puis la mutualisation parce que c’est ce qui anime et c’est ce qui fait la réussite de notre structure parce qu’on réussit par la mutualisation à créer des services professionnels à moindre coût.
 
Comment vous organisez-vous pour faire face à la crise sanitaire ?
 
Alors, ça a été très difficile, notamment sur tout ce qui est international donc les stages et les séjours évidemment. Maintenant on a aussi le volet communication digitale qui est en plein essor aujourd’hui donc on travaille beaucoup sur ce volet-là. Ça nous a permis, alors sur le volet peut-être un peu moins lucratif mais de formaliser tout ce qu’on avait à mettre en place et puis de travailler sur le réseau de clubs partenaires pour que quand l’activité reprendra on ait un socle beaucoup plus fort et beaucoup plus puissant.
 
Pourquoi avoir rejoint la famille du FC Lyon ?
 
Alors on a rejoint la famille du FC Lyon, alors c’est Jordan Lucidi le responsable avec qui on a traité mais c’est pour nous un exemple de réussite dans le monde amateur donc je parlais tout à l’heure du monde amateur qui nous anime nous. Tout ce que fait le FC Lyon, pour un club de niveau régional, même si ils ont les U17 en niveau national et qu’ils veulent y tendre dans toutes les catégories, mais c’est pour nous un exemple de développement. Ils ont créé un socle très fort avant de parler de sportif et aujourd’hui ils peuvent parler de sportif parce qu’ils ont une base très solide et c’est ce qu’on veut proposer à nos clubs.
 
Le mot de la fin ?
 
Le mot de la fin c’est merci au FC Lyon de nous recevoir, c’est toujours un plaisir de venir ici sur ce territoire et puis de venir sur ce club. On espère longue vie à notre partenariat !
 
Merci à Romain Corral


 

À la une

Réseaux sociaux